AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Design optimisé pour Google Chrome et Safari.

Date : 9 de Onohozu 802

Partagez | 
 

 Chef du clan, Mizuri Manako

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Mizuri

Chef du clan Ichizoku
Chef du clan Ichizoku

Messages : 162
Date d'inscription : 30/05/2010

Détails
Points de Vie:
63/100  (63/100)
Arme: Shurikens
Statut: Chef de clan

MessageSujet: Chef du clan, Mizuri Manako   Dim 30 Mai - 2:04

Nom : Manako
Prénom : Mizuri
Âge : 17ans
Date de naissance : 21 de Naïdazu 783
Sexe : Femme
Clan : Ichizoku
Particularité : Hypnose
Arme : Shurikens et ses poings


Physique : Mizuri est une jeune femme d'apparence parfois calme parfois simplement autoritaire. Faisons simple. Elle n'est pas réputée pour sa sensibilité, qu'elle a soigneusement caché, et son apparence le montre assez bien. Le visage totalement neutre et inexpressif si ce n'est lorsqu'elle se met en colère, elle a un certain contrôle sur les expressions qu'elle laisse transparaître. De manière générale, elle a soit une démarche sèche et raide, soit souple et à moitié dansante, notamment quand elle se bat, pour esquiver les attaques. Question d'habitude.
Pas forcément grande, elle mesure aux environs d'1m60, un peu plus peut-être, pour moins de 50 kilos. Bien que son corps fin soit dissimulé par de nombreux vêtements, on peut deviner les formes minces et régulières de ses hanches et de son ventre, et le tracer léger de ses cuisses ainsi que de la totalité de ses jambes. Sa peau laiteuse réfléchissant la lumière rajoute à cet effet de légèreté. En rentrant plus dans le détail, on peut remarquer une cicatrice au niveau de sa hanche droite, visiblement tracée par un coup de sabre peu forcé. Coup volontaire ou non, en fait elle ne sait même pas d'où elle lui vient.
Mizuri a un visage fin et aux traits peu marqués, bien qu'on distingue en regardant relativement attentivement le volume rehaussé de ses pommettes et la ride d'inquiétude, de stress et de colère autoritaire tracée verticalement entre ses sourcils. Sourcils de couleur légèrement proche du blanc.
Ces lignes blanches survolent des yeux noisette aux reflets dorés, avec certaines tâches de violet par endroit, à cause de l'utilisation abusive qu'elle fait de son pouvoir d'hypnose. Arrondis sans être en forme de globules, ils reflètent très peu la lumière extérieure.
Associée à ces yeux qui se colorent de violet rosâtre, sa longue chevelure rose, récemment coupée, qui est passée du stade de ses genoux à celui de ses hanches, ce qui représente tout de même une diminution majeure. A l'origine d'une étrange couleur argentée qu'elle appréciait peu, elle les a fait changer en rose d'abord par teinture, puis par un rituel délivré par le prêtre Ichizoku qui, à l'époque, cédait au moindre de ses caprices. Voilà pourquoi elle se retrouve avec des cheveux rose bonbon.
Mizuri s'habille majoritairement en noir et blanc. Ses ensembles sont composés de toutes sortes d'habits différents, allant des robes pleines de froufrous et autres dentelles aux pantalons droits avec haut moulant. Bref, c'est varié. La seule chose qui ne change pas, ou très peu, c'est la paire de sandalettes à talons noires dont les rubans remontent jusqu'à ses genoux. Elle ne les quitte que pour dormir ou pour se battre. Quoique même quand elle se bat… On notera aussi le kimono sans artifices violet qui lui fait office de tenue de combat. Par contre, elle aura toujours le collier Ichizoku sur elle. Cadeau de son père...

Mental : Mizuri, mentalement, est bien plus jeune qu'elle ne peut le paraître, même si elle fait preuve d'une volonté inflexible et d'un sens logique assez développé, notamment grâce à l'entraînement de ses parents. Elle possède un grand sens du discours et de la diplomatie, et malgré son assez petite taille elle sait se montrer très persuasive. Et en cas de difficultés, son pouvoir d'hypnose peut lui être d'une grande aide, mais elle ne s'en sert que très rarement ailleurs qu'en combat. Perfectionniste, légèrement vaniteuse et jalouse, elle fera tout pour atteindre la perfection parfaite, et montrer au monde entier qu'elle est la meilleure. Malgré tout, elle peut se montrer très sympathique, si elle connaît bien la personne, et qu'elle a la preuve qu'elle peut lui faire confiance.

Histoire : http://7kanokyon.forumactif.com/t9-histoires-de-mizuri
Mizuri est née en tant que princesse héritière des Ichizoku. De ce fait, ses parents étaient plus que souvent absents, elle ne les voyait que très rarement. En guise de compagnon et en dehors de Maki, sa garde du corps qu'elle voyait peu, son lapin en peluche fut son soutien majeur pendant toute la durée de son enfance. Chaque nuit, le serrant contre elle, elle priait Ichizoku pour que ses parents reviennent en vie de leurs combats. Sauf une… Une seule nuit où elle oublia de le faire… Et où, comme par hasard, ses parents furent enlevés. Déjà devenue glaciale d'apparence à cause des longues heures d'entraînement qui avait dissimulé son caractère originellement enjoué, la disparition de ses parents alors qu'elle n'avait que treize ans ne la rendit que plus méchante. Enfin.. méchante n'est pas le mot. Mais sa joie de vivre, plutôt que d'être cachée, se transforma en une envie irrépressible de se battre. Privée de son lapin en peluche et de Maki par la régente au pouvoir, Marika, ancienne garde du corps de ses parents, elle donna toute l'énergie qu'elle possédait dans les entraînements, regrettant légèrement l'absence d'Alessio, son fiancé, qui aurait sûrement été un très bon puching ball… Puis un an plus tard, un soir de saison blanche, habillée de la magnifique et très froide tenue officielle des héritières Ichizoku, elle vola des Irema roses dans la roseraie du palais et courut jusqu'à la plage pour pleurer sur la tombe de ses parents. C'est ici qu'elle rencontra Akeno…
Jeune Ensoku dont elle n'a jamais su l'âge précise, il l'a sauvée du froid mordant qui l'avait profondément affaiblie. A partir de ce jour, elle laissa disparaître peu à peu la frustration de la solitude que lui imposait Marika. Elle n'était plus seule, mais jamais cette femme ne devait le savoir. Elle fut confortée dans cette idée la deuxième fois qu'elle rencontra Akeno, perché sur le rebord de sa fenêtre, après que Marika ait annoncé la mort d'un couple mélangé de deux clans. Ils se virent une troisième fois, dans la ville d'Aîo, scellant leur trahison, premier baiser… Puis encore et encore… Jusqu'au jour où les Ensoku attaquèrent son clan. Juste avant que Mizuri ne demande une alliance. Un an seulement après leur rencontre… Ce jour, Akeno fut tué. Et la rage de Mizuri, décuplée à l'infini, la poussa jusqu'au meurtre d'un de ses propres soldats, après avoir violemment envoyé à terre celle qui l'avait privée à la fois de sa liberté et de sa possibilité de le défendre. C'est aussi ce jour qu'elle appris que cette femme, Marika, était à l'origine de l'enlèvement qui avait provoqué la mort de ses parents, à l'origine de l'incident qui avait poussé les Ensoku à les attaquer et à l'origine de la tentative de meurtre loupée qui avait touché Akeno au lieu de Mizuri. Et ce fut le sabre d'Akeno, récupéré sur le champ de bataille, qui vengea les victimes de ces machinations dans une vague de sang. A quinze ans, après la mort de sa régente, Mizuri devint officiellement et définitivement chef du clan Ichizoku.
C'est il y a un an que son fiancé désigné depuis leur enfance, Alessio Hylladjima, refit surface. Dans quel but ? Déclarer la guerre aux Ensoku pour venger l'affront que l'un d'entre eux avait osé faire à sa fierté. Ce souhait coupa court, et la relation de Mizuri et de son fiancé, déjà pas très brillante, devint clairement catastrophique. Ce furent uniquement les capacités de réflexion de cet "imbécile prétentieux" qui la retinrent de l'éjecter purement et simplement du clan.
Elle a longtemps rêvé de conclure une alliance avec les Naïkozu, mais ils refusaient de la recevoir dans leur ville, et elle trouvait qu'ils seraient trop en danger dans la sienne. Finalement, les chefs des clans respectifs étant aussi inflexible l'un que l'autre, ils convinrent de cesser ces tentatives d'alliance. Malgré tout, posséder les Naïkozu comme alliés restera l'un de ses rêves, raison pour laquelle elle a demandé à ses hommes de construire un bâtiment extrêmement sécurisé, entre deux temps de combats, histoire de pouvoir les recevoir. Persuadée que la victoire reposait sur les alliances, elle a rencontré le chef du clan Aiseki, pour en conclure une avec lui, étant donné que leurs histoires respectives se ressemblaient beaucoup.

Famille : Plus maintenant… (Père : Kayuko Manako, Mère : Irema Manako, Fiancé (forcé) : Alessio Hylladjima)
Votre personnage parle-t-il la langue ancestrale de son clan ? Bien sûr ! Enfin… Plus ou moins…
Statut dans le clan : Chef de Clan Wink
Mot de passe : Je suis obligée de le mettre ? xD *auto-validation*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://7kanokyon.forumactif.com
 

Chef du clan, Mizuri Manako

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Parchemins mystiques :: Manuscrit de recensement :: Fiches validées :: Clan Ichizoku-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit