AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Design optimisé pour Google Chrome et Safari.

Date : 9 de Onohozu 802

Partagez | 
 

 Chef du clan, Ryôsei Shinjimata

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Ryôsei

Chef du clan Ensoku
Chef du clan Ensoku

Messages : 5
Date d'inscription : 08/09/2010

Détails
Points de Vie:
100/100  (100/100)
Arme: Javeline d'ivoire
Statut: Chef de clan

MessageSujet: Chef du clan, Ryôsei Shinjimata   Mer 8 Sep - 23:03

Nom......................Shinjimata
Prénom..................Ryôsei
Âge......................37 ans
Date de naissance...16 de Seraiko
Sexe.....................homme
Clan......................Ensoku
Particularité............manipulation de la matière
Arme.....................une javeline en ivoire, qu'il n'utilise quasiment jamais en tant qu'arme de jet.


Physique

Un chef se doit d'entretenir son physique, aussi bourrin soit il. Cela a des tas d'avantages et quand on est aussi gâté par la nature que Ryô, autant en profiter. Ryôsei est l'archétype du beau mec. Attention les filles, lâchez votre surfeur, il va devenir obsolète.
Tout d'abord, Ryô est grand. Si, 1m93 c'est grand. Et il n'a pas une musculature négligeable. Ses 82 kilos ne comptent pas beaucoup de graisse. Nous avons là un corps bien entretenu, regardez moi ces pectoraux ! Et ce teint subtilement halé, preuve de longs séjours sous un le soleil des montagnes. Une peau dorée qui fait magnifiquement ressortir ses yeux d'un bleu très clair et très vif, des yeux un tantinet bridés, juste de quoi les faire ressortir encore plus. Et puis, comme Ryô est parfait, il a également de magnifiques cheveux blonds. Certains déplorent leur longueur, courte, mais l'épaisseur fait la balance. Nous avons donc une belle crinière d'une couleur virant tout doucement et subtilement vers le châtain clair, plutôt que sur le roux.
Mais ce n'est pas tout ! Ryô a également des traits plutôt doux, changés par des expressions le plus souvent sévères. Il saura charmer par un sourire celles qui raviront son cœur, ou en tout cas sa vue. Qui résisterait à cette bouche aux lèvres charnues et aux commissures naturellement recourbées pour un sourire ?
Comme si cela ne suffisait pas, Ryôsei a un port altier. Il marche droit, vite et avec détermination. Sauf quand il se prend un caillou ou un coin de meuble, mais ça...
Ses grandes mains solides attrapent sans hésitation une arme en cas de danger, une dame qui aurait trébuché, une balle qu'un enfant lui aurait lancée... avant de la lui renvoyer dans la tête.

Ah ! Oui ! Une merveille ! Dommage que ce corps soit le plus souvent masqué par tout un tas de tissu (inutile). Blanc et bleu. Telles sont les couleurs. Des vêtements ni moulants, ni flottants, juste ce qu'il faut, d'une précision militaire. Sans oublier la cape, blanche, les petites dorures pour décorer et THE boucle d'oreille. En or, renfermant une pierre d'un bleu d'azur, à l'oreille gauche. Elle est assez grosse pour qu'on ne puisse pas la louper. Il faut compléter tout cela par des bottes, que dis je ! Des cuissardes ! Blanches, à lacets, aux semelles épaisses et crantées. Elle montent jusqu'à mi cuisse (ce sont des cuissardes en même temps) et deux sangles sur chaque botte permettent de serrer encore au niveau du mollet et du pied. Oui, c'est long à mettre. L'entretien ? Et bien il vaut mieux du Omo qui lave plus blanc que blanc. Simple conseil. Et surtout, ne pas laisser les tâches trop longtemps, il ne faudrait pas que ça s'incruste.

Ce magnifique, wonderful Ryôsei, est à vendre pour... Et bien aux enchères. Bon courage pour vos bourses. Le prix minimum n'est déjà accessible qu'aux plus riches.


Mental

Ryôsei est un bouclier. Fort, protecteur et sévère. Mais juste. Enfin, il parait. Le problème avec les boucliers, c'est que quand on les lance, il arrive souvent qu'ils n'atteignent pas leur cible.

Commençons par le côté bouclier. Ryô est un protecteur, nous l'avons déjà dit. Il protège donc. Un vrai roc ce Ryô, il considère qu'en tant que chef de clan, il doit protéger les membres de ce clan. Cela concerne sa famille, ses proches, mais aussi tous les autres, qu'il ne connait pas dans l'intimité. Pour lui, un chef de famille doit protéger sa famille. Et comme il est le chef, il a plus de responsabilités. Sa famille, c'est tout le clan. Je pense que là, c'est clair.

Sévère ? Oui, sévère. Pas que. Il sait se faire obéir aussi. Il s'impose. Pas parce qu'il est le chef et que tous ses petits caprices doivent être assouvis. Non. Parce qu'il sait comment protéger son clan. On DOIT lui obéir. Pour le bien de tous. Et même s'il doit taper du poing sur la table et du pied dans les faces, il se fera obéir. Mais à cause de ce comportement, il a peur d'une insurrection. Il a peur que les membres du clan finissent par douter de lui et se soucie de son jugement plutôt que de leur vie. Bref, il a peur de perdre leur confiance. Et pour palier à cela, il fait énormément appel à son entourage, notamment à sa conseillère, Satzuki (ainsi qu'il l'appelle). Non pas que ce soit le fruit de longues et sages réflexions. Il fait vraiment cela parce qu'il en ressent le besoin. Un besoin né de la peur évoquée plus tôt.

Vous l'aurez compris, Ryô a beau bien présenter, il ne fait pas dans la dentelle. Parfois impulsif, souvent violent, notre homme n'hésite pas à user de ses muscles pour arriver à ses fins. C'est le genre d'homme qui vous prend par le col et vous secoue violemment pour vous faire comprendre que c'est le chemin A qui est bien pour vous et pas le chemin B, en aucun cas le chemin C. Et si vous n'entendez toujours pas raison, il vous assommera et vous portera lui même sur le chemin A. Non mais.
Malgré cela, Ryôsei parle bien. Quand il est calme et dans une discussion, il emploie des mots dont on douterait de leur présence dans le dictionnaire, et pourtant ils y sont. Il donne aussi des petits surnoms-compliments aux jolies filles. Enfin, celles à son goût. Et il a alors la manie de repousser ses cheveux de son front.
Il n'est pas spécialement bon orateur cependant, il a juste un vocabulaire varié et vaste. Et il ne rira jamais en se forçant. D'ailleurs, on ne l'entend jamais rire. Tout au plus, un sourire, avant qu'il ne reprenne son visage sévère habituel.

Dernier point à aborder, Ryôsei est maladroit. Dans tous les sens du terme. Il se débrouille mal avec les mots, n'est pas diplomate pour un sous, préférant des échanges clairs, nets et précis qu'un badinage autour d'un thé et de petits gâteaux. Pas lèche bottes du tout donc. Il a tout de même l'esprit assez éclairé et est loin d'être stupide. Ainsi donc, il pourra tout de même pratiquer la diplomatie, pourvu qu'on ne lui demande pas de faire des chorégraphies et de prononcer des formules d'usage de cinquante kilomètres de long pour ne pas froisser untel.
Maladroit aussi physiquement. S'il se bat bien (c'est le chef quand même), il ne prend pas garde à ce qu'il fait au quotidien. Coins de meubles dans la cuisse, mains éraflées sur un mur, doigts bêtement tordus ou coupés, plats renversés, rétamage dans l'allée à cause d'un petit caillou qui était mal placé... Tout ça, c'est du Ryôsei Shinjimata.


Histoire
AAAH ! L'histoire. Bien sûr, on retiendra surtout que monsieur Ryôsei a assassiné son papa pour prendre sa place. Néanmoins, c'est extrêmement réducteur. Après tout, cet acte lui a pris quoi ? Deux minutes ? Sur presque quarante ans de vie, c'est réducteur ! Sisisi !
Ryôsei est né un froid et pluvieux matin de Seraiko, jour de solstice. Rares sont les personnes à dire qu'il est né lors d'une saison verte, on a plutôt tendance à considérer ce jour négativement. Bande de réducteurs !
Son enfance, Ryô la passa à l'étude. Etude des arts du combat en priorité, il a choisi l'option "armes longues". Dès que cela a été possible, il a entrainé son corps, s'est fait formé par les plus grands de son clan, en digne fils de chef qu'il était. Evidemment, son père mit en lui de grands espoirs, tout le poids de ses espoirs d'ailleurs, puisqu'il n'avait qu'un seul fils. En effet, alors que ce dernier n'avait pas deux ans, sa mère fut sauvagement assassinée par une profonde crevasse dans la montagne. Il faut dire qu'elle l'avait un peu provoqué, à se jeter dedans pour se suicider. Personne ne comprit jamais la raison de ce geste, pas plus qu'on ne comprenait les bleus sur son corps et les regards de terreur qu'elle lançait à son mari. Oui, vraiment incompréhensible.

Ryô eut bien sûr vent de cette histoire, quand il commença à demander de sa petite voix d'enfant, en tirant sur les capes "Elle est où ma maman ? Pourquoi moi j'ai pas de maman ?". Il eut droit à diverses versions, mais au bout de quelques années, il réussit à rassembler les pièces du puzzle et à obtenir ce qui semblait être la vérité. Suicide pour cause de maltraitance. Il en voulut à son père, mais sans plus. Après tout, il n'avait pas connu sa mère, comment aurait elle pût lui manquer ? Mais tout de même, il avait un léger ressenti contre son paternel. Tout petit.

Vers quatorze ans, Ryôsei commença à nourrir des rêves de grandeur, de pouvoir, qu'on lui promettait depuis tout petit, toujours lui semblait il. Et il commença aussi à apprendre à se servir de son charme. Il n'était qu'un adolescent maigre, boutonneux et moche, mais il savait y faire. Aussi, à quinze ans, il "honora" une femme pour la première fois. Elle était alors d'âge mûr, dans les quarante balais, avide de fougue et de jeunesse. A échanger contre de l'expérience.

Jusqu'à ses vingt ans, il continua de vivre dans l'optique des espérances du paternel, car cela lui allait tout aussi bien. Jusqu'au jour où on lui présenta Kihomi Raeka. La plus belle, intelligente, cultivée et riche jeune femme du clan. Ryôsei l'accueillit avec grande impatience. Et fut atrocement déçue. Elle était certainement riche oui, mais belle ? Intelligente ? Cultivée ? Du moins le croyait elle assez pour donner l'illusion à son entourage. Peut être était ce vrai au final, mais Ryô la trouvait moche, point à la ligne. Lorsque son père, tout fier, vint lui apprendre qu'il allait l'épouser, notre homme faillit tomber dans les pommes. Néanmoins, il réussit à cacher, avec beaucoup de difficulté, son désappointement. Et épousa Kihomi.

Le lendemain de la nuit de noces, Ryôsei était très déçue. Moche et nulle. Et lui, il était intraitable sur la qualité. Néanmoins, elle restait sa femme et il avait juré de la protéger, elle et les rejetons qu'elle lui donnerait. Comme la famille était une valeur en laquelle il croyait malgré son passé à ce sujet, il était décidé à s'y tenir. Pour sa femme. En revanche, une douce envie de vengeance lui chatouillait les muscles. Il provoqua donc son cher papa en duel. Un duel amical. Qui se termina en mise à mort. Vous l'aurez deviné, Ryô avait gagné. Sinon vous ne seriez pas en train de lire sa fiche. Pour les détails, il enfonça méchamment la lame de sa javeline en travers de la gorge du paternel, après avoir trébuché (devant témoins). Oups.

Nous voici quelques années plus tard. Presque vingt. Ryôsei est entouré de sa petite famille, sa femme (toujours la moche), son fils dont il est fier mais dont il se méfie également, sa conseillère qui est plus jolie que sa femme et son clan. Son objectif : dominer les autres clans par la force et instaurer la paix sur cette base, selon les valeurs Ensoku.


Famille

Sa défunte mère, Kanôn Shinjimata =:E
Je n'ai pas eut le temps de la connaître.

Son défunt père, Hansae Shinjimata =:E
Ni aimé, ni détesté. Juste respecté. Et surpassé.

Son épouse, Kihomi Raeka =:E
Elle est moooche ! TT Mais c'est ma femme, donc...

Son fils, Mikio Shinjimata =:E
Il est fort, on dirait moi à son âge. Je ferai mieux de me méfier. Fils unique, je n'arrive pas à en faire d'autres.


Votre personnage parle-t-il la langue ancestrale de son clan ? Oui, parfaitement même. C'est le chef !
Statut dans le clan : chef
Mot de passe : Validé par Mizuri =:E


Dernière édition par Ryôsei le Ven 10 Sep - 19:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://3vaddiction.vampire-legend.com
Migry

Conseillère du Chef Ensoku
Conseillère du Chef Ensoku

Messages : 19
Date d'inscription : 30/05/2010

Détails
Points de Vie:
100/100  (100/100)
Arme: Un Fouet noir
Statut: Conseillère

MessageSujet: Re: Chef du clan, Ryôsei Shinjimata   Ven 10 Sep - 19:33

*personnage de circonstances*

Youpiiiii !!! J'suis plus belle que sa femme euh, j'suis plus belle que sa femme euh !! Normal j'suis la plus belle Cool *sort*

Bref...Hihihi je ramène plein de gens euh x) Bienvenue !! =:E

Et validé, of course ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unknown-s-empire.forum-pro.fr/
Ryôsei

Chef du clan Ensoku
Chef du clan Ensoku

Messages : 5
Date d'inscription : 08/09/2010

Détails
Points de Vie:
100/100  (100/100)
Arme: Javeline d'ivoire
Statut: Chef de clan

MessageSujet: Re: Chef du clan, Ryôsei Shinjimata   Ven 10 Sep - 19:40

Meerciiiiiii ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://3vaddiction.vampire-legend.com
Änthes

Chef du clan Aiseki
Chef du clan Aiseki

Messages : 76
Date d'inscription : 30/05/2010

Détails
Points de Vie:
77/100  (77/100)
Arme: Energie
Statut: Chef de clan

MessageSujet: Re: Chef du clan, Ryôsei Shinjimata   Sam 11 Sep - 18:46

Bienvenu !!! (admin en retard encore u.u')
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chef du clan, Ryôsei Shinjimata   Aujourd'hui à 14:26

Revenir en haut Aller en bas
 

Chef du clan, Ryôsei Shinjimata

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Parchemins mystiques :: Manuscrit de recensement :: Fiches validées :: Clan Ensoku-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit