AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Design optimisé pour Google Chrome et Safari.

Date : 9 de Onohozu 802

Partagez | 
 

 Evolution [Lene]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Lolness

Pacificateur
Pacificateur

Messages : 13
Date d'inscription : 20/06/2010

Détails
Points de Vie:
40/100  (40/100)
Arme: Fléchettes / Hallebarde
Statut: Pacificateur

MessageSujet: Evolution [Lene]   Dim 27 Mar - 11:17

801
Couvert de sang, Lolness se traîna difficilement jusqu'à la plage, s'agrippant à une tombe pour réussir à avancer. Il lâcha la pierre et se tordit de douleur, les mains plaquées sur la plaie béante qui ornait son ventre. Foutu clan... Kaoru n'avait pas aprécié qu'il essaye d'entraîner sa soeur à déserter le clan...

Quand il se réveille, Lolness soupira. C'était la première fois qu'il rêvait d'une femme autre que Lady Keep, et déjà le regard sanglant que lui lançait la petite fille montrait qu'il allait en baver toute la journée. Peu importe, après tout... il avait l'habitude, à force. Ce matin-là, sa soeur frappa timidement à sa porte et se jeta à son cou, en larmes.

-Il... J'en peux plus, il est insupportable... Et Yume...

Il haussa un sourcil, relevant lentement le visage de sa soeur. Et il serra les poings en voyant le bleu qui entourait l'oeil de sa soeur.

-Il a osé lever la main sur toi ?!!
-Non... Pas lui... Elle...

Yume ? C'était la première fois qu'elel semblait se formaliser d'une des aventures de son fiancé... QUe s'était-il passé ? A vrai dire, il s'en fichait. Tout ce qu'il voulait, c'était que son imbécile de chef de clan arrête de tourner autour de sa soeur et surtout de la faire souffrir. Il caressa son visage avec duceur et la serra contre lui jusqu'à ce qu'elle calme ses larmes.

-Lahndtra ?
-O... Oui ?
-Déserte le clan avec moi.
-Quoi ? Tu vas partir ?
-J'en ai marre de ce chef pitoyable...

Elle resta silencieuse, et ce n'est qu'en entendant la porte de la chambre claquer que Lolness s'aperçut que Kaoru était dans la pièce. Un couteau à la main, il le regardait avec des yeux emplis de dédain et de colère. Saisissant Maruo par les cheveux, il la jeta en arrière contre le mur, indifférent au cri qu'elle poussa au moment du choc, et attrapa Lolness par le col avant qu'il ne vienne à son secours.

-Je suis pitoyable ? Vraiment ? Tu sais ce qu'il en coûte à ceux qui désertent mon clan, Alenxiander ? JE 'interdis de l'emmener où que ce soit, tu comprend ça ?!

Il le mit à terre d'un coup de poing, sans se préoccuper des larmes de Maruo, et lui planta violemment son couteau dans le ventre. Difficilement, l'homme évita un deuxième coup, et courut jusqu'à la porte en se tenan le ventre, réussissant à fuir. Escaladant la bords de la crevasse, il courut à perdre haleine pour fuir les hommes que Kaoru avait lancés à sa poursuite pendant des jours. Et il s'écroula une fois arrivé à la plage Zanshi, ses jambes incapables de le porter avec tout le sang qu'il avait perdu. Voilà la situation précaire dans laquelle il se trouvait. Allait-il mourir ? Le clan Onotsuma était trop loin pour qu'il puisse leur demander de l'aide et, de toute façon, personne ne l'avait vu sans sa blessure donc personne ne pourrait la réparer. Quant aux Aiseki... D'ici à les atteindre, il serait déjà mort. Et il ne pouvait pas nager jusqu'à l'île Mujintou dans cet état... Fermant les yeux, il renonça à se trainer plus sur la plage. De toute façon, les hommes de Kaoru le rattraperait bientôt, et il n'avait plus la ofrce de se lever...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Placida Lene

Pacificatrice
Pacificatrice

Messages : 13
Date d'inscription : 10/07/2010

Détails
Points de Vie:
100/100  (100/100)
Arme: Arcs et flèches
Statut: Pacificatrice

MessageSujet: Re: Evolution [Lene]   Ven 1 Avr - 21:46

La journée de Lene avait très mal commancé. D'abord, un groupe de soldats Ensoku était venu réclamer l'aide du clan, ce qui avait eu le don de la mettre dans une colère noire, surtout lorsque Chuiji avait accepté. Ce garçon était trop gentil... tandis que, réunis dans la pièce principale du palais, ils réglaient avec le chef de clan une sorte de plan d'attaque, Lene se relia dans son temple en espérant que les siens refuseraient de combattre. mais apparemment, l'ennmie devait être redoutable car même les plus pacifistes des Naïkozu se joignurent au combat. Accoudée à la fenêtre de son temple, elle observa le déroulement des choses. La bulle tremblait et vacillait et la jeune femme, en soupirant, se résolut à quitter son antre.

Il se passait clairement quelque chose d'anormal. Elle n'avait jamais vu de tels pouvoirs en oeuvre. Le combat semblait sérieux. Cependant, elle ne put s'empêcher de penser que c'étaient les Ensoku qui avaient conduit cet étrange ennemi ici et, dans un élan de rage, elle les maudit une fois encore. Un main invisible la frappa à l'estomac, la faisant basculer et chuter sous la surprise, et la traîna dans l'une des galeries, loin du combat. Se penchant au-dessus d'elle, un jeune homme redevenait lentement visible. C'était inconcevable. Personne n'avait de tels pouvoirs ! Avant qu'elle n'ait le temps de dire un mot, il posa avec docueur un doigt sur ses lèvres.

-Chut, ne dis rien. Je m'appelle Caliban. Caliban Caelan. Et je pense que tu ne voudras pas refuser une offre merveilleuse comme celle que je m'apprête à te faire.

L'observant avec curiosité, elle n'eut soudain plus envie de parler. Et elle se contenta d'écouter ce qu'il murmurait, indifférent au bruit des combats.

-Je sais que tu veux la paix, la paix totale. Nous la cherchons aussi. Mais je connais ta haine des Guerriers, mon ami l'a vue, l'a sentie, ancrée au plus profond de toi-même, cette rage que tu ne peux exprimer. Nous ne voulons pas le mal, nous voulons la paix. Mais on nous force à détruire certains choses pour l'obtenir. Nos pouvoirs, notre puissance hors normes sont là pour ça. Si tu veux la paix, rejoins-nous. Si tu veux la fin de la souffrance. La fin des combats. La fin de la guerre. Rejoins-nous. Fais ton choix.

Et il redevint invisible, s'éloignant sans qu'elle ne sache où il pouvait se trouver. Ses mots l'avaient perturbée? Mais qui se cachait derrière ce "nou" ? Qui pouvait bien apporter la paix et lui permettre en même temps d'exterminer ses ennemis jurés ? Attendant la fin des combats, Lane se glissa dans le palais pour écouter discrètement la réunion d'après guerre. Qui étaient-ils ? Les Tazima. Que cherchaient(ils ? Ils parlaient de paix et détruisaient les clans. Les explications des Ensoku ne lui apportèren rien de plus. Mais cela lui fut amplement suffisant. Sortant de sa robe des fléchettes subtilisées à Lolness, elle y déposa un léger poison et les jeta en silence en direction des trois Ensoku présents dans la pièce. Puis, dans la panique générale, elle en profita pour s'enfuir.

Les Tazima... Où les trouver ? Elle n'en savait rien. Elle opta pour les seuls endroits neures de Kanokyon : les cimetières. Et, comme elle était "amie" avec un Nozomi et haïssait les Ensoku, ce qui par conséquent la liait un peu à ce continant, elle opta pour Amazzalar. Derrière elle, invisible, le Caméléon afficha un sourire satisfait.

Lene courut jusqu'à la plage Zanshi, marchant ensuite calmement entre les tombes à la recherche d'une quelconqu trace de vie. Elle en trouva un, mais pas celle à laquelle elle s'attendait. La jeune femme accourut, se penchant sur l'homme.

-Lolness ! Lolness réveille-oi ! Je t'en prie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lolness

Pacificateur
Pacificateur

Messages : 13
Date d'inscription : 20/06/2010

Détails
Points de Vie:
40/100  (40/100)
Arme: Fléchettes / Hallebarde
Statut: Pacificateur

MessageSujet: Re: Evolution [Lene]   Dim 3 Avr - 10:21

Une voix... Cette douce voix... Tout était noir.. Il devait être en train de rêver... En train de mourir sûrement. Mais il connaissait cette voix. Il aurait pu la reconnaître entre mille s'il avait eu mille autres voix avec lesquelles la comparer. Il aimait cette douceur. C'était sûrement un rêve. Il n'avait plus revu cerre feme depuis qu'il s'était battu contre elle et une Ichizoku. Oui il rêvait d'elle, comme cette nuit. Il rêvait de sa voix une dernière fois avant de mourir... Dans le néant, tranquiellement assise avec son ours ensanglanté serré contre elle, apparut Lady Keep. Calme, silencieuse, elle l'observait. Et elle commença à fredonner sa chanson. Un silence de mort, c'est le cas de le dire, s'installa après la dernière note et la fillette le fixa avec dédain."Réveille-toi abruti. T'es pas encore mort et y a que moi qui suis un rêve." Ce ton platonique et agacé, il ne l'avait jamais entendu d'elle. Peut-être qu'elle disait la vérité pour une fois ? Elle serait vraiment là en train de lui parler alors ?

Difficillement, Lolness ouvrit les yeux, apercevant le visage brouillé et les longs cheveux blancs de la prêtresse des Naïkozu. Un sourire vint faiblement se dessiner sur ses lèvres.

-Tu es un ange mainetenant, Placida ?

Il ne se souvenait plus de son prénom. Mais quel intérêt ? Elle ne connaissait pas le sien non plus, après tout.
Plaquant sa main sur sa blessure, il grimaça en se tournant sur le côté. La douleur venait de le reprendre subitement, comme s'il avait vraiment été en train de mourir avant que Lady Keep n'apparaisse. Assise sur le rebord d'une pierre tombale, les pieds balanaçant dans le vide, l'enfant dévisageait l'étrange couple qu'ils formaient ainsi, tous deux couverts de son sang au ilieu de la plage. Il leva les yeux vers Placida, si proche... Et, comme dans un sursaut de vie, il l'embrassa, comme si leur situation n'avait rien de morbide. Baiser sorti d'un rêve après quatre mois sans nouvelles...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Placida Lene

Pacificatrice
Pacificatrice

Messages : 13
Date d'inscription : 10/07/2010

Détails
Points de Vie:
100/100  (100/100)
Arme: Arcs et flèches
Statut: Pacificatrice

MessageSujet: Re: Evolution [Lene]   Ven 8 Avr - 23:12

Lene poussa un soupi de soulagement. il était vivant. Très franchement amoché, mais vivant. C'était déjà, en soi, une bonne nouvelle pour la journée. Parce que même si leur dernière rencontre n'avait pas été des plus agréables, elle l'aimait bien, mine de rien, cet étrange homme. La jeune femme sourit.

-Un ange ? Toujours aussi flatteur, mon cher.

En douceur, elle l'allongea sur le dos pour que le sable ne pénètre pas sa blessure. Se penchant au-dessus de lui, elle analysa la pâleur de son teint pour comprendre son état de santé... et fut prise par surprise. La sensation était étrange... Différente. C'était loin d'être son dernier baiser, pourtant. Mais cet éloignement de quatre mois, ce mystère de l'interdiction, cette proximité anormale... Tous les évènements de cette journée ajoutaient une saveur inconnue à ce baiser absolument mal situé. La situation était tellement incongrue que cela en devenait agréable. Et tout le temps que les lèvres restèrent liées, elle oublia ce qu'elle était venue chercher ici. Jusqu'à ce que le goût métallique du sang ne s'infiltre dans sa bouche. Effrayée, elle suffla de l'air entre ses lèvres pour qu'il puisse respirer puis chercha autour d'elle quelque chose, n'importe quoi qui puisse le guérir. Un voix se fit entendre. une voix qu'elle avait déjà entendue...

-Tu sais que nous pouvons le soigner, Lene ?
-Comment ? Dites-le moi !
-Un des nôtres possède le pouvoir de guérir toutes les blessures. mais pour cela il faut qu'il nous rejoigne. Et toi aussi, par la même occasion...
-Lolness... Lolness réveille-toi !
-...Tu...
-Dis-moi, tu es un Nozomi ?... Si... Si tu rejoins... Si on rejoint lesTazima, ils te soigneront...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Evolution [Lene]   Aujourd'hui à 14:24

Revenir en haut Aller en bas
 

Evolution [Lene]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Amazzalar :: Plage Zanshi-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit